Gretsch Double Jet, Série Electromatic, MoorTone Special

Partant d’une Gretsch Electromatic basique, achetée neuve, on a réalisé une très bluffante Double Jet Special. Ce modèle n’étant pas disponible en double échancrure sans vibrato, nous avons remplacé le Bigsby sous licence par un cordier Gretsch d’origine (photo 4). Ce remplacement ne laisse que peu de traces, et les quelques trous résultant de la modification ont été soigneusement bouchés par des chevilles collées en bois. Les mini humbuckers d’origine, manquant quelque peu de caractère, ont été remplacés par une très impressionnante paire de GFS NY II (photo 5). Comme des hybrides de P90 avec un look de Dynasonic, ils apportent un « chime » incroyable à la guitare, qui grâce, notamment, au cordier métallique et au corps chambré, est capable de passer de sons très jazz en neck à des sons proche d’une Rickenbacker en bridge ! Ceci s’ajoute au remplacement d’une partie du circuit d’origine, transformé par des potentiomètres CTS axe plein (coiffés de superbes knobs d’origine Gretsch époque Baldwin et d’époque 70s, parfois surnommés « brass-tique »), une sortie jack Switchcraft et un rare condensateur Sprague Black Beauty en New Old Stock (photo 3).

La qualité de résonnance de la guitare profite largement du remplacement du chevalet d’origine par un TonePros TP6 verrouillable (photo 6).

Les très moyennes mécaniques d’origine ont été remplacées par des Kluson Tulip à bain d’huile. Les trous d’origine ont été soigneusement bouchés par des chevilles collées en bois. La plaque d’accès au trussrod a été gravée pour rappeler que cette Gretsch est bien un modèle « Special » ! (photos 7 et 8)

Le résultat est largement à la hauteur d’une bonne Gretsch US : bien aidée par sa lutherie impeccable même si Made In China (avec un numéro de série « select »), cette player’s guitar impressionne tous les guitaristes qui l’essaient (photo 1).